Super Entrepreneur

Le blog des entrepreneurs heureux

Super Entrepreneur - Le blog des entrepreneurs heureux

Le mental des champions

Le-Mental-Des-Champions
Je souhaite partager avec vous une lecture qui m’a beaucoup intéressée. J’ai le sentiment qu’un entrepreneur est un Champion, une personne qui a des talents et qui met en place des techniques de Champion pour les mettre à profit. J’ai eu envie de vous transmettre les apprentissages issus du livre Le Mental des Champions écrit par un psychologue : Hubert Ripoll qui est le fondateur du premier laboratoire français de psychologie cognitive appliquée au sport. Ce livre explore le mental de 16 champions français ayant eu des titres mondiaux ou olympiques.
L’objet de ce recueil d’interviews est de décrypter les mécanismes psychologiques d’un champion qui réussit ce qu’il entreprend.

Ces mécanismes sont les suivants :

1-Vouloir être N°1
Le Champion a une volonté ferme d’être le numéro 1 avec une détermination indestructible nourrie par une motivation durable. Cette motivation est un moteur pour avancer, progresser, affronter les obstacles, perdurer et gagner.
La clé de la motivation des champions est de se surpasser, dépasser ses propres limites, être quasi parfait dans leur discipline.
Le but ultime n’est pas tant la médaille mais une recherche de l’accomplissement de soi. Le statut de numéro 1 est l’aboutissement du travail accompli tout en maintenant une motivation élevée.
La recette est la suivante : talent + travail = réussite + satisfaction.
A cela doit s’associer une bonne gestion de l’échec où le champion doit transformer positivement les événements difficiles devenus des expériences dont il va se servir pour être plus fort par la suite. Cela vérifie l’adage  » A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».
Il faut mettre en place la technique appelée « coping » qui consiste à faire face à ses échecs comme le dit Laura Flessel, médaille d’or aux JO d’Atlanta et double championne du monde d’escrime : « Ma plus belle victoire fut ma première défaite ».
Moralité : il faut échouer pour réussir …

2-Une machine indestructible
Un champion est un stratège, un joueur d’échecs qui met en place des techniques, des tactiques, des stratégies ad hoc avant et pendant les compétitions pour réussir. Il apprend à utiliser sa pensée, sa technique et son instinct.
Un champion sait utiliser les différentes parties de son cerveau tel un super ordinateur humain pour faire appel aux compétences dont il a besoin pour gagner.

3-Avoir une vision ultra rapide
Il s’agit de traiter la bonne information, au bon moment, au bon endroit. C’est une des qualités qui fait la différence pour être bon dans son domaine. Mais ce n’est pas un don contrairement à ce que l’on peut imaginer, c’est le produit d’un entraînement intensif de traitements d’informations qui génère des automatismes cognitifs rapides et performants.

4-Avoir une bonne mémoire
Il s’agit là d’activer des automatismes de la mémoire : chaque événement laisse une trace dans le système nerveux et la richesse de la mémoire permet de (ré)activer des actions rapides et efficaces mémorisées auparavant. La mémoire, tout comme le corps, s’entraîne à retenir les bonnes informations permettant de faire appel à elle, au bon moment. Le champion doit ancrer les détails d’un mouvement qui a permis de réaliser une super action, mémoriser les situations positives pour les recréer sur demande.

5-Posséder des images mentales
L’imagerie mentale permet d’apprendre un geste technique, une tactique, une stratégie. C’est tellement puissant que cela peut même remplacer des entraînements en cas de blessure ou en cas de baisse de moral suite à une perte de confiance.

6-Etre concentré dans sa bulle
Le propre du champion est de pouvoir se concentrer sur un objectif unique par ex. la médaille d’or des jeux olympiques et d’entrer dans un état second au moment de l’action. Rien d’autre ne compte que l’objectif.

7-Un Champion est un stratège et un tacticien
Pascal Gentil, triple champion du monde de taekwondo dit  » le sport est un jeu d’échecs où chaque protagoniste tente de piéger l’autre pour mieux le surprendre et remporter la victoire. Et c’est à l’entraînement que l’on met en place des fondamentaux stratégiques pour mieux exécuter ses tactiques de gagne en compétition.

8-L’instinct du champion
L’instinct n’est pas réellement lié à un champion mais à sa personnalité notamment à son enfance où il va puiser ses instincts de gagne, de recul, d’attaque, …

9-Le stress positif
La pression c’est de l’adrénaline, le turbo d’un moteur qui pousse à donner le meilleur. Le stress devient un « allié » dont on peut se servir pour être plus performant. Cela s’apprend, il faut le canaliser pour agir et ne pas subir.

Le niveau de stress va dépendre du niveau de maîtrise technique du champion : plus on est préparé à un événement, plus on se sent en sécurité et mieux on gère son stress.

Un champion, c’est également quelqu’un qui a confiance en lui, qui a appris à relativiser des situations plus ou moins difficiles et a appris à transformer le négatif en positif.

10-Le moment où tout est fluide, parfait

C’est le moment où le champion est invincible,  au sommet de ses performances et qui le change en son for intérieur pour toujours. Une fois cet état atteint, le champion peut le reproduire pour gagner encore et encore. Le mental a pris le dessus sur le physique et le champion n’a plus qu’à actionner le mécanisme pour reproduire cet état de grâce sur demande.

Un champion a aussi ses fameux « rituels » ou superstition qui le mettent dans un état de sécurité et de confiance pour la compétition à venir… une sorte de gestuelle qui le conditionne à la victoire.

11-Préparation mentale

Les champions sont encore à l’ère du « je suis mon propre psy » et sont relativement fermés à toute aide psychologique extérieure bien qu’ils en reconnaissent les mérites… pour les autres ! Ils sont très autonomes et c’est vrai que culturellement la préparation mentale n’est pas encore acquise pour les champions souvent par peur et par envie de tout contrôler eux-mêmes. Cela risque d’évoluer !

Ce que j’ai pensé de ce livre :

A la lecture du fonctionnement et de la préparation de tous ces champions, je trouve très instructif la façon dont les champions gèrent leur chemin vers la réussite. Le point de départ étant la détermination des objectifs, l’entraînement intensif, une motivation très forte et une excellente gestion des échecs et du stress pour apprendre de leur expérience et en faire une réussite finale.

Je suis également touchée par le fait que ces champions sont comme nous, entrepreneurs, qui gérons les mêmes problématiques de gestion du stress, de transformer les échecs en expérience positive, de réagir très vite lorsqu’un problème se présente, de devoir être excellent sur une présentation importante devant des clients, d’être toujours animé par notre objectif de réussite et persévérer pour se faire.

Je vous recommande la lecture de ce livre qui vous aidera à devenir un champion du monde dans votre domaine !

Une super entrepreneuse 😉

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

-->