Super Entrepreneur

Le blog des entrepreneurs heureux

Super Entrepreneur - Le blog des entrepreneurs heureux

L’échec : un gage de réussite

route-du-succes

Savez-vous combien il est important d’échouer pour réussir ? Croyez-vous que les personnes qui ont réussi m’ont jamais vécu d’échec ?

Le succès est une somme d’échecs dont on a tiré des leçons pour grandir et avancer. L’échec est NOR-MAL. Il fait partie du processus de vie de l’entrepreneur, il fait partie de notre apprentissage.

Savez-vous combien de fois vous êtes tombé pour apprendre à marcher … ? Près de 2000 fois !!!

J’aimerai partager avec vous quelques exemples de personnes qui ont échoué avant de réussir :

Steve Jobs a été « viré » en 1985 de chez Apple par ses actionnaires pour y revenir en 1997 et créer plusieurs produits emblématiques tels que l’iPod, l’iPhone et l’iPad.

Walt Disney a été remercié de son journal car il manquait de créativité. Il s’est entendu dire qu’une souris ne fonctionnerait jamais au cinéma. Il a dissout sa première société en faisant faillite et n’avait plus de quoi se nourrir.

Michael Jordan a été exclu de son équipe de basket-ball au lycée ! Il a déclaré : « J’ai raté plus de 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussis. »

Thomas Edison est également un roi de l’échec. Il lui a fallu plus de 1 200 tentatives pour que son prototype puisse illuminer une pièce.

Ou encore Steven Spielberg qui a été refusé 3 fois par une école de cinéma. Le point commun entre ses différents hommes est qu’ils étaient tous stimulés par le désir de réussir plutôt que par la crainte de l’échec et là est toute la nuance pour atteindre ses objectifs et connaître le succès.

Je vous donne quelques clés pour faire face aux échecs :

1 – Acceptez l’échec… Lire la Suite

Le sport : un excellent activateur de réseau

Team playing football or soccer sport indoor

Il existe de nombreuses façons de développer son réseau et le sport est depuis longtemps un très bon moyen de créer des contacts et du lien avec des personnes que l’on ne connaît pas.

C’est un moyen facile dans une discipline qui vous plaît de créer des relations solides et sincères avec un dénominateur commun : le sport que vous aimez.

Prenez le temps de faire connaissance et de tisser des relations de confiance avant de développer votre réseau professionnel via les personnes que vous côtoyez à travers le sport.

Le tennis dans un premier temps puis le golf sont des sports où l’on ne se rencontrait pas uniquement pour l’activité sportive mais également pour réseauter avec les membres du club avant ou après leur activité sportive, notamment dans les clubs houses.

Auparavant ces clubs fermés étaient réservés à une population plutôt élitiste tandis qu’aujourd’hui chaque entité est un réseau qui se prolonge également sur le web avec un réseau associé. Les relations ont évolué mais il est toujours nécessaire d’avoir un dénominateur commun pour tisser sa propre toile relationnelle et partager des valeurs qui sont communes.

Le sport est une ressource forte de sociabilité, de lien social positif et de partage. Le sport est une source de réseautage dont il faut connaître les règles. Je parlais à l’instant de « partage », c’est une notion essentielle pour jouer « collectif » où il est nécessaire donner pour recevoir afin d’éviter le hors-jeu. Cela nécessite un principe de réciprocité, pensez à proposer votre aide dans un premier temps car lorsque l’on donne, on reçoit automatiquement. Et quand bien même vous ne recevez rien cette fois-ci en échange de votre aide, vous restez proche de vos valeurs et cela vous reviendra naturellement. Restez combatif mais humble !

A travers le sport, les hiérarchies disparaissent, tout le monde est sur la même ligne de départ. Le sport a le mérite de faire sauter les niveaux hiérarchiques et de mettre sur un même niveau un dirigeant et salarié. Pendant un match, ils partagent quelque chose et peuvent échanger en étant sur le même piédestal.

Lire la Suite

La persévérance, un facteur clé de succès

keep-calm-and-persevere

« Il est souvent nécessaire d’entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir » Théocrite.

La vie professionnelle est remplie de réussites, d’aventures extraordinaires, mais également d’obstacles, de croyances limitantes. Qu’est-ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent et les autres personnes ???

Ils ne sont pas forcément plus intelligents ou plus forts, ils persévèrent !

Il est parfois difficile de maintenir un niveau de motivation élevé, de surmonter les difficultés, qui souvent arrivent toutes en même temps. Pour autant, l’entrepreneur que vous êtes vous donne une force mentale incroyable pour montrer une persévérance à toute épreuve lorsqu’il s’agit de mener à bien votre projet. Une sorte de super pouvoir qui se met en place et aucun obstacle ne peut vous arrêter. « Je vais réussir ou je vais réussir » est votre leitmotiv.

La persévérance est une aptitude à transformer les échecs en résultat pour vous rendre plus fort, plus apte à affronter ce qui est devant vous.

Les mécanismes pour maintenir votre niveau de persévérance au top sont les suivants :

Vous avez un objectif, vous vous êtes engagé vis à vis de vous-même pour atteindre votre but en vous lançant en tant qu’entrepreneur.

Vous avez mis un plan d’actions en place et même si cela ne se passe pas toujours comme prévu, vous savez vous adapter.

Vous avez un désir profond, une volonté d’y arriver quels que soient les moyens et l’énergie nécessaires.

Il vous faut avoir confiance en vous et croire en votre capacité de réussite. Vous devez maîtriser votre marché et connaître votre valeur différenciante et rien ne peut vous arrêter !

La persévérance, c’est travailler dans le plaisir en appréciant chaque étape, et en apprenant de chaque faux pas. C’est choisir de maintenir le cap quand on perd un peu son objectif principal. C’est une croyance et même une certitude que tout est possible et surtout… c’est ne jamais, jamais, jamais abandonner.

Pensez bien que ceux qui ont réussi ont tous persévéré et ont tous travaillé, il n’y a pas de miracle, il faut croire et travailler et continuer toujours et encore jusqu’à obtenir la vie que l’on souhaite.

Les trois secrets pour développer votre persévérance :

1 – S’inspirer des success stories

2 – Vivre des échecs

3 – Apprendre de ses échecs

Quelques exemples de personnes célèbres qui ont persévéré malgré des obstacles : Lire la Suite

Entrepreneur, réveille le champion qui est en toi !

man runner running sprinter sprinting

Savez-vous que les entrepreneurs sont des graines de champion ? L’autonomie, la gestion des tâches, la prise de risques, la volonté et la persévérance dont doit faire preuve un entrepreneur sont des qualités de champion. Vous avez TOUS une part de champion en vous.

Voici les 5 techniques pour avoir un mental de champion :

1 – Fixez vos objectifs et soyez focus.

Quand on est dans les starting blocks de la création de sa société, on va se fixer des objectifs de réussite par rapport à son projet. Il est important de connaître son but final et de rester totalement concentré dessus pour tracer le chemin le plus court vers sa propre réussite. Pensez à toujours suivre votre fil conducteur, en oubliant jamais votre objectif final pour ne pas s’éparpiller.

2 – Ayez un moral de gagnant et une attitude d’éternel étudiant.

Il faut développer une pensée positive pour se mettre dans la peau d’un gagnant et avoir un mental d’acier. Il est nécessaire de toujours être en apprentissage, retourner aux basiques de son métier et ne pas hésiter à les revoir pour continuer à avancer et s’améliorer.

Chaque année, lorsque je reprends ma saison de ski nautique, je me prépare physiquement en amont de la saison et lorsque je vais dans l’eau je reprends mes basiques de préparation : gérer mes mouvements, mon regard, mon rythme, ma position et mon objectif (passer les 6 bouées du slalom).

Au début, on est toujours très motivé mais au fur et à mesure des différents obstacles qui se présentent, la motivation peut s’essouffler. C’est à ce moment là qu’il faut garder un moral de gagnant, persévérer, retourner aux bases de son métier, se remettre en question et apprendre chaque jour.

3 – Adaptez-vous et remettez-vous en question.

En tant qu’entrepreneur, on rencontre des succès et des échecs. Finalement, ce sont des expériences dont on va se servir pour être plus fort et les transformer en tremplin vers la réussite. C’est important d’analyser les situations et de savoir ce qui vous a permis de réussir et ce qui vous a aidé à avancer suite à des résultats positifs ou négatifs. Il faut avancer, agir et réagir plutôt que de subir.

Lire la Suite

Comment réussir à 100% une mise en relation ?

Edification

Vous est-il déjà arrivé d’être présenté à quelqu’un et un froid glacial envahit l’atmosphère au point de vous donner envie de disparaître ? Avez-vous déjà été mal à l’aise en arrivant à un événement où vous ne connaissez qu’une personne ?

Et bien, je vais vous donner quelques clés pour détendre l’atmosphère dès les premières secondes et créer le lien dès la première rencontre.

Imaginez-vous en rendez-vous avec votre futur client … Votre rôle est de créer un climat de confiance entre les différents interlocuteurs, faire des compliments sincères et donner des informations en valorisant les personnes que vous mettez en relation.

Tentons un exercice :

Vous devez édifier un partenaire dans le cadre professionnel :

1 – Expliquez comment vous l’avez connu (en faisant du story telling, les histoires marquent toujours plus les esprits). Soyez court dans votre présentation.

2 – Donnez 2 – 3 compliments sincères sur votre partenaire

3 – Parlez de lui en des termes valorisants, en mettant en avant ses points forts en relation directe avec l’objet de votre rendez-vous. Vous le mettez en situation de « donner envie » de le connaître et d’en savoir plus sur lui.

Lire la Suite

Comment réussir son elevator pitch ?

Elevator pitch

Elevator pitch

Savez-vous bien répondre à la question suivante : « Et vous, qu’est-ce que vous faites ? » ??? Ou bien avez-vous déjà eu l’expérience de personnes qui se sont présentées et à la fin de l’entretien vous demandez à votre voisin ce que la personne fait et qu’il vous réponde « je ne sais pas, j’ai rien compris ! »

La plupart des entrepreneurs présentent le domaine dans lequel ils travaillent sans jamais parler des solutions qu’ils apportent et des bénéfices que leur offre propose dans un langage clair.

Pour cela, ils doivent maîtriser les techniques de « l’elevator pitch ».

Un elevator pitch à l’origine est une présentation que l’on peut faire entre trente secondes et deux minutes dans un ascenseur à une personne de la direction pour se faire remarquer.

C’est plus largement une courte présentation concise et impactante de vous et votre activité ayant pour but de convaincre votre interlocuteur de faire quelque chose (prendre rendez-vous, un appel téléphonique, un déjeuner,…).

L’objectif est de faire une bande-annonce qui donne envie de vous écouter plus avant.

L’elevator pitch doit répondre à quatre questions :

1 – Qui êtes-vous ?

2 – Quel est votre projet et votre cible ?

3 – Quelle est la solution que vous apportez ?

4 – Quelle est votre valeur ajoutée ou différenciante ?

Les personnes ont peu de temps, vous devez capter leur attention dès les premières secondes.

Lire la Suite

-->